Dormir Sans Oreiller : Les Bienfaits et Les Inconvénients (Été 2022)

Par
reviewed
Révisé par
Dernière mise à jourDernière mise à jour: juin 04, 2022
DormVille est pris en charge par les lecteurs. Nous pouvons percevoir une commission sur les produits achetés à l'aide des liens figurant sur cette page. Pour en savoir plus sur notre processus, cliquez ici

Pour certaines personnes, l’oreiller n’est pas un choix facultatif, mais un impératif pour profiter d’un sommeil confortable. Elles estiment qu’en plus d’améliorer la santé des cheveux, cela contribue à réduire l’apparition des rides. Par contre, d’autres préfèrent dormir sans oreiller pour de nombreuses raisons : douleurs cervicales, torticolis, maux de tête, difficultés à trouver une position agréable, etc. Vous trouverez même une catégorie de personnes qui le font par contrainte en raison de leur état de santé. Bref, la vérité est bien plus profonde et dépend de chaque personne.

Parfois même, l’on peut adopter un oreiller inadapté susceptible de provoquer d’autres maux, plutôt que de les corriger. C’est pourquoi il est idéal de choisir son oreiller en fonction de sa situation et de ses habitudes de sommeil. Dans cet article, nous allons étayer les avantages et les inconvénients de se coucher sans coussin, ainsi que les types d’oreillers qui existent. Nous mettrons également un trait sur les cas qui contraignent à dormir sans oreiller.

Les types d’oreillers

Il existe une variété d’oreillers disponible sur le marché que l’on peut catégoriser suivant la consistance ou la composition. On peut alors distinguer les oreillers en plume, synthétiques, naturels, en mousse à mémoire de forme et autres. Certains offrent un confort ferme tandis que d’autres proposent un confort souple ou mi-souple. Dans tous les cas, le choix de l’oreiller est entièrement fonction de vos préférences de sommeil. Votre coussin doit-il être respirant ? Hypoallergénique ? Souple ? Ferme ? Facile à entretenir ?

Les types d’oreillers en fonction de l’accueil

Dormir Sans Oreiller : Les Bienfaits et Les Inconvénients (Été 2022)

Selon le garnissage, on distingue les oreillers en mousse à mémoire de forme, en plumes et duvet, et en polyester.

Le niveau de fermeté du coussin est capital pour profiter d’un sommeil confortable. Il existe trois grandes catégories d’oreillers parmi lesquels :

Les oreillers moelleux

Autrement appelés douillet, ils sont réputés pour offrir un sommeil doux et confortable. Le plus souvent légers, ils promettent un confort maximal. Pour la sécurité des dormeurs ayant des peaux sensibles, ils sont dans la plupart des cas traités anti acariens et antibactériens. La bonne nouvelle c’est que certains fabricants les soumettent à une certification Oeko-Tex, qui témoigne de leur entière pureté. Cela signifie qu’ils sont conçus sans produits chimiques toxiques pour la santé.

Les oreillers moelleux sont conseillés aux personnes qui ne sont aucunement victimes de douleurs cervicales ; puisqu’ils maintiennent peu le cou et les épaules. Sont connus comme oreillers souples les coussins avec un maximum de duvet, les coussins en polyester et en laine de mouton.

Les oreillers mi-fermes

Comme leur nom l’indique, les oreillers mi-fermes apportent un confort ni trop ferme ni trop souple. Ils trouvent le juste-milieu pour soutenir vos cervicales et corriger les douleurs dorsales. Ils sont le plus souvent fabriqués en polyester ou en mousse à mémoire de forme.

Les oreillers fermes

Ils sont parfaits pour les dormeurs ayant une morphologie de type XL ou XXL. La raison est simple : le soutien apporté est super important et convenable pour les cervicales. Le maintien de la nuque est simplement parfait. Que le confort soit ferme ou très ferme, ce type d’oreiller doit être utilisé avec un maximum de précautions. Certains dormeurs peuvent se plaindre de contractures au lever ou de l’apparition des points de pression. L’idéal est de faire le choix d’un oreiller avec essai gratuit. Vous pourrez ainsi le tester sous plusieurs jours afin d’avoir la certitude que c’est celui qui vous convient. Oreiller mousse à mémoire de forme, en polyester, végétaux ou autres, sont les exemples d’oreillers fermes.

Les types d’oreillers en fonction de garnissage

En fonction de la composition de l’oreiller, on peut distinguer une dizaine de catégories.

Les oreillers en mousse à mémoire de forme

Ils ont l’avantage de corriger sans embûche la posture ou les douleurs aux cervicales. Ils existent des oreillers cervicaux, ergonomiques, viscoélastique, kinés, ostéopathiques. S’ils font office du premier cri des oreillers, leur objectif est de parfaire l’alignement de la nuque et de la colonne vertébrale.
Bref, ils promettent un sommeil réparateur sans contractures, sans torsions et sans pressions.

Les oreillers en plumes et en duvet

Ces oreillers naturels sont généralement gonflants et légers. Ce que vous devez savoir c’est que l’oreiller est d’autant plus ferme et lourd que la quantité de plume est plus importante. En revanche, une quantité importante de duvet vous donne droit à un coussin léger et souple. Ce que ces deux matières ont en commun c’est la respirabilité. Puisqu’ils n’apportent pas un soutien maximal, ils sont les alliés des dormeurs qui ne souffrent pas de douleurs cervicales.

Les oreillers en polyester

Ils sont sans doute les plus populaires sur le marché. En fonction de la qualité de l’oreiller choisie, vous ferez face à un accueil plus ou moins confortable. Un haut de gamme offre des capacités d’auto-respiration, de souplesse et d’isolation.

Que choisir selon ma position de sommeil ?

Si vous dormez sur le dos, il vaut mieux opter pour un oreiller haut, capable d’apporter un soutien parfait à la nuque. En revanche, les dormeurs latéraux doivent privilégier les oreillers fermes et épais qui pourront combler le vide entre les épaules et le cou. Les oreillers plats sont plus indiqués pour les dormeurs ventraux.

Positions de dormir avec ou sans oreiller

Dormir Sans Oreiller : Les Bienfaits et Les Inconvénients (Été 2022)

Lorsque vous vous couchez sur le côté, un vide se crée automatiquement entre la nuque et le matelas. Afin d’éviter les douleurs cervicales et un sommeil inconfortable, il est impératif de combler ce vide avec un oreiller de bon soutien. Si vous dormez sur le dos, un oreiller n’est pas obligatoire.

Que l’on dorme avec ou sans oreiller, trouver une position de sommeil confortable n’est pas toujours une chose évidente. Voici, en fonction de la position de sommeil que vous préférez, les cas dans lesquels vous pouvez opter pour un oreiller ou vous en passer.

Pour les dormeurs dorsaux

Il n’est pas nécessaire d’utiliser un coussin lorsque vous dormez sur le dos. Il s’agit d’une excellente position de sommeil qui n’a aucun impact sur votre santé, que ce soit au niveau de la colonne, des muscles ou de la nuque.
Sauf que l’air ne pourra pas circuler normalement à cause de la langue mal positionnée. La conséquence directe de ce décalage est le ronflement pendant le sommeil. Retenons que dormir sur le dos sans oreiller est sans danger pour vous, mais pourra perturber le sommeil de votre conjoint.

Pour les dormeurs ventraux

Dormir sur le ventre n’exige pas l’usage d’un coussin épais. Il est même encore mieux d’adopter cette position de couchage sans oreiller. Elle a l’avantage de réduire les douleurs dorsales et cervicales, en apportant un excellent alignement de la colonne, du cou et de la nuque. Mais si le confort n’est pas au rendez-vous lorsque vous faites usage d’un oreiller, n’hésitez pas à utiliser un petit coussin qui améliorera le soutien de votre tête.

Pour les dormeurs latéraux

Lorsque vous vous couchez sur le côté, un vide se crée automatiquement entre la nuque et le matelas. Afin d’éviter les douleurs cervicales et un sommeil inconfortable, il est impératif de combler ce vide.

Quoi de plus indiqué que AGORA OPTIMUS Oreiller Cervical ? En effet, ce que nous essayons de dire c’est qu’il est strictement déconseillé de dormir sur le côté sans oreiller.
Cette attitude vous contraindra à infliger à vos cervicales des positions anti naturelles, susceptibles de provoquer de sérieux problèmes.

Pourquoi dormir sans oreiller

Nous l’avons dit au départ, certaines personnes aiment dormir sans oreiller. Ils trouvent en cela l’option parfaite pour adopter une position de sommeil moins contraignante et confortable. D’autres le font par simple recommandation médicale à cause de leur état de santé. Autant que les avantages sont nombreux, il existe quelques inconvénients liés à cette pratique. Nous verrons tout en détail dans la suite de cet article.

Dormir sans oreiller : les bienfaits

La position de sommeil spontanée

Dormir Sans Oreiller : Les Bienfaits et Les Inconvénients (Été 2022)

En l’absence d’oreiller, vous avez la possibilité de bouger et de vous tourner à volonté pour rechercher une position confortable. Il est donc plus facile de choisir la meilleure position pour votre tête et corps sans oreiller plutôt qu’avec un oreiller.

En l’absence d’oreiller, vous avez la possibilité de bouger et de vous tourner à volonté pour rechercher une position confortable. Il s’agit d’un avantage que vous ne bénéficierez certainement pas en utilisant un oreiller. Prenons un exemple simple : couché en position latérale sur un oreiller, il vous sera difficile de retrouver le même confort en adoptant la position ventrale. L’oreiller va exercer une forte pression sur votre visage, ce qui vous soumettra à des douleurs cervicales et dorsales. Il est donc plus facile de choisir la meilleure position pour votre tête, bras, colonne et corps sans oreiller plutôt qu’avec un oreiller. Toutefois, assurez-vous que votre matelas soit d’une qualité incontestable.

La peau toujours saine

Si certains oreillers sont sans danger pour la peau, d’autres comportent des matériaux peu ou non traités pouvant causer des allergies. En dormant constamment sur un oreiller, vous êtes plus enclin à développer les allergies comme l’acné, les démangeaisons du visage, les picotements, les œdèmes, etc. Vous vous épargnez ce type de problèmes en vous passant d’un oreiller.

La meilleure circulation sanguine

Une tête posée sur un matelas sans support permet à la fois une meilleure ventilation du cerveau et une excellente circulation du sang.
Dormir avec un oreiller peut être un facteur gênant de la circulation du sang. C’est pourquoi les dormeurs qui adoptent cette pratique sont souvent sujets de maux de tête et de migraines.

Le choix personnel

Comme nous l’avons mentionné plus haut, il est préférable de dormir sans oreiller lorsque vous aimez vous coucher sur le ventre. Vous avez peut-être régulièrement des douleurs dans le dos, au niveau des cervicales ou des muscles ?  Vous avez plusieurs fois essayé de changer votre coussin ? La solution idéale peut être de supprimer complètement l’usage de l’oreiller. Certaines personnes préfèrent même le positionner entre les jambes pour un meilleur confort et bien-être. Tout dépend de votre idéologie.

Dormir sans oreiller : les inconvénients

Se passer d’un oreiller n’est pas sans inconvénients. Avant de vous les illustrer, nous tenons à vous souligner que l’usage d’un oreiller peut être la solution parfaite pour ceux qui souffrent de brûlures d’estomac.
Il contribue aussi à améliorer la posture et à réduire les douleurs cervicales et dorsales. Voilà, ça y est, quels sont les inconvénients d’un sommeil sans oreiller ?

La mauvaise position de sommeil

La posture de sommeil est directement impactée lorsque vous supprimez l’oreiller de vos accessoires de literie. Ce principe fonctionne avec la plupart des dormeurs selon la position de couchage.

Vous subirez quelques points de pression au niveau de la nuque lorsque vous vous couchez sur le dos. C’est tout à fait logique, puisque la tête et le cou s’orientent et s’inclinent vers le bas. Il faut ajouter que lorsque vous dormez sur le côté sans oreiller, le cou s’étire excessivement ; ce qui ne facilite pas l’alignement parfait des membres du corps.

En revanche, les dormeurs du ventre ne sont aucunement soumis à ce standard. Une position ventrale sans ou avec un oreiller extra-plat participe amplement l’alignement de la tête et du cou avec le reste de la colonne. Cette pratique vous fera proclamer haut et fort : Adieu les douleurs et tensions cervicales !

Les douleurs lombaires et cervicales

Dormir Sans Oreiller : Les Bienfaits et Les Inconvénients (Été 2022)

L’excessive extension du cou dans certaines positions de sommeil sans oreiller peut entraîner d’autres maux. On peut citer entre autres les maux de tête, les torticolis, les craquements du cou, etc.

Mettre une croix sur l’oreiller durant le sommeil peut être une source importante de douleurs cervicales. Nous prenons à témoin les personnes dormant sur le dos et sur le côté. Très souvent, ils ressentent des malaises au niveau des lombaires et à la colonne.

L’excessive extension du cou dans certaines positions de sommeil sans oreiller peut également entraîner d’autres maux. On peut citer entre autres les maux de tête, les torticolis, les craquements du cou, etc.

Par ailleurs, les douleurs cervicales sont aussi l’apanage des dormeurs ventraux. Ceci dans la mesure où en retournant la tête sur le côté, il se fait une pression énorme au niveau des vertèbres cervicales. Samuel Homo, masseur thérapeute et ostéopathe l’a dit : dormir sur le ventre sans oreiller peut occasionner une arthrose prématurée ou d’intenses douleurs au réveil.

Les douleurs dorsales

Les personnes particulièrement sujettes aux maux de dos sont celles qui dorment sans oreiller sur le côté. La position idéale de la colonne vertébrale est celle en S. Elle représente un standard que vous devez viser lors du choix de votre position de couchage. Il n’y a pas seulement l’absence d’un oreiller qui est susceptible de provoquer des douleurs dorsales. Elles s’obtiennent aussi par l’usage d’un matelas inadapté. Celui-ci ne permet pas l’alignement de la colonne vertébrale avec le cou et la nuque. C’est généralement la zone du disque intervertébral qui en souffre ; sans oublier les muscles du cou et les cervicales.

Les problèmes de santé qui ne permettent pas de dormir sans oreiller

Les personnes qui dorment sur le côté ont impérativement besoin d’un oreiller pour dormir. De même, si vous avez des douleurs cervicales, ZenPur Oreiller Cervical vous sera indispensable ; d’autant plus qu’il est équipé d’un coussin thérapeutique adapté.
Les oreillers à mémoire de forme avec une bonne densité aident à la réduction des douleurs chroniques.

Ajoutons à cette catégorie de dormeurs les enfants de plus de 02 ans. Ils trouvent meilleur confort et bien-être auprès des oreillers de petite taille. Mais n’allez pas choisir n’importe lequel. L’Incroyable Oreiller Enfant est plat, en matière synthétique, semi-rigide et équipé d’une housse hypoallergénique ; l’idéal pour offrir le maximum de confort à votre bout de chou. Cependant, un bon oreiller ne suffit pas. Il existe également des couettes et matelas spéciaux pour bébés qui pourraient maximiser leur confort.

Comment bien dormir sans oreiller ?

Vous avez cultivé l’habitude de dormir avec un oreiller et souhaitez commencer à dormir à plat ? C’est une belle expérience qui peut sembler intimidante au départ. Mais avec nos techniques et astuces, vous pourrez très vite vous y adapter tout en profitant d’un excellent confort.

Faire la transition en douceur

Il est formellement interdit de supprimer subitement le coussin. Allez-y en douce en utilisant au préalable une couverture pliée ou un coussin plat. Cette transition progressive donne le temps à votre corps de s’adapter au changement.

Placer un petit coussin au niveau du bas ventre

Il est recommandé d’utiliser un coussin fin lorsque vous dormez sur le ventre. Il se place au niveau du bas ventre. L’objectif est simple : limiter le creusement du dos et conserver sa position en ligne horizontale.

Choisir un matelas adapté

La dernière chose à faire c’est de s’assurer que le matelas choisi et votre position de couchage sont tous les deux compatibles. Ne vous mettez pas à l’esprit que vous pouvez compenser les lacunes d’un mauvais matelas avec un oreiller performant. Vous vous trompez sur toute la ligne. Par contre, si vous avez un bon matelas, vous pouvez dormir tranquillement même sans oreiller.

Conclusion

Que choisir entre dormir sans ou avec oreiller ? La réponse n’est pas à sens unique. Il y a plusieurs critères qui entrent en ligne de compte pour répondre à cette question. Vous avez la possibilité de dormir aisément sans oreiller si vous préférez la position ventrale. A condition de déposer un petit coussin au bas de votre ventre et de disposer d’un bon matelas. Le même principe s’applique pour les dormeurs dorsaux. Par contre, en position latérale, il est capital d’utiliser un oreiller.

Concluons notre article sur dormir sans oreiller avis en disant que dormir sans oreiller dépend en grande partie de vos préférences et de votre position de sommeil. Toujours est-il qu’il vaut mieux dormir sans oreiller plutôt qu’utiliser un oreiller inadapté à vos exigences. N’hésitez pas à consulter un spécialiste du domaine si vous ressentez de manière répétée des douleurs dorsales ou cervicales.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.